Accompagner au quotidien dessiner l'avenir !

Accueil Nos métiers & offres d’emploi Nos équipes, nos métiers

Nos métiers & offres d’emploi

Nos équipes, nos métiers

Pour atteindre la meilleure qualité d’accompagnement, nous nous appuyons sur l’expertise et l’engagement de plus de 2000 professionnels.

 

Nos chiffres clés

  • plus de 900 000 de budget annuel alloué à la formation
  • 650 professionnels en accompagnement direct des parcours de vie
  • plus de 60 métiers différents
  • plus de 60 embauches en CDI en 2016
  • 51 formations qualifiantes en 2016

Des activités très variées (accompagnement de la dépendance au milieu ouvert, en milieu de travail : industrie, blanchisserie, agro-alimentaire, espace vert, nettoyage…)

Partager des valeurs humaines

Le respect de la dignité et des droits de la personne, la solidarité, l’écoute et la bienveillance sont autant de valeurs partagées par toutes les composantes de notre Association. Sur la base de ces valeurs communes, l’ambition de l’Association est d’intégrer des professionnels compétents, formés et motivés pour offrir un accompagnement de qualité aux enfants et adultes en situation de handicap mental.

-> Nos missions, nos valeurs

Page-5.1-2000-professionnels-engages

Une politique d’accompagnement de nos salariés

Notre taille est une force ! Quelle que soit votre qualification, votre expérience ou votre domaine d’expertise, l’Association favorise le développement des compétences, la mobilité et la promotion interne. Dans un environnement en perpétuelle mutation, nous encourageons l’adaptabilité et l’innovation afin de répondre aux besoins des publics, aux évolutions du secteur médico-social. Chaque année, l’Adapei du Doubs investit dans plus de 28000 heures de formation pour ses collaborateurs.

Acteur majeur de l’économie sociale et solidaire du département

L’Adapei du Doubs compte 67 établissements et services répartis sur les principales villes du Département. Elle offre une grande diversité de métiers et l’opportunité de travailler en réseau avec de nombreux partenaires.

Une large palette de métiers

Aider une personne dans les gestes du quotidien, favoriser l’inclusion dans la société, former des jeunes à un métier, soutenir dans l’activité de travail, encourager l’accès à la citoyenneté sont autant d’actions accomplies chaque jour par près de 650 professionnels. Ils sont Aide médico-psychologique, animateur(rice), éducateur(rice) spécialisé(e), éducateur(rice) jeunes enfants, éducateur(rice) technique spécialisé, moniteur(rice) d’atelier, conseiller(ère) en économie sociale et familiale, moniteur(rice) éducateur(rice)…

 

Témoignage de Laetitia Tinti, monitrice d’atelier à l’Unap de Pontarlier

Laëtitia travaille à l’Adapei depuis septembre 2009. Elle intègre l’Unap en tant qu’agent de production dans une unité de lavage de voitures avec des personnes d’EA. En 2011, elle passe monitrice d’atelier en blanchisserie et obtient son CBMA (certificat de branche moniteur d’atelier) en janvier 2016.

 

 « Depuis septembre 2016, j’encadre l’unité de soutien éducative et professionnelle (USEP) et suis en parallèle une formation d’éducatrice technique spécialisée. Cette unité permet l’accompagnement de 8 personnes en situation de handicap afin de répondre aux besoins de formation et aussi aux besoins de prise de distance et de ressourcement. C’est aussi un lieu d’écoute. Ce qui est important pour moi dans mon métier, c’est de pouvoir accompagner des personnes en situation de handicap au sein d’une équipe pluri-professionnelle ; animer et organiser des journées et développer les compétences individuelles des personnes accueillies. Au sein de l’Adapei, la personne en situation de handicap est une vraie priorité pour tous, qu’on travaille de près ou de loin avec les usagers. On est également à l’écoute de mes choix d’évolution professionnelle. »

 

Les professionnels de santé assurent quotidiennement un accompagnement thérapeutique et prodiguent les soins adaptés aux besoins de chaque personne accueillie. Ils sont aide-soignant(e), infirmier(ère), médecin, orthophoniste, psychomotricien(ne),…

 

Témoignage de Pascale Dallemagne, orthophoniste au Sessad de Besançon

Pascale travaille à l’Adapei depuis 34 ans. Elle est orthophoniste au Sessad « Les Marmots » de Besançon, une fonction qui suppose une écoute tant de l’enfant accompagné que de sa famille. L’autonomie dont elle bénéficie, le cadre d’intervention varié, le fait que chaque journée soit différente de l’autre donnent du sens à son engagement.

 

 « Dans mon travail, j’apprécie le contact direct avec les enfants et leur famille. Au sein d’une équipe pluridisciplinaire, je travaille sur la communication de l’enfant, sur sa manière d’aborder le langage oral et l’écrit. En concertation avec sa famille, nous travaillons sur le projet individuel de l’enfant, qui est systématiquement associé. La période d’accompagnement va de un à deux ans jusqu’aux 12 ans de l’enfant. D’autres structures viennent ensuite en relais comme le “Sessad partie adolescent”. J’interviens dans différentes structures de l’Adapei du Doubs et aussi au domicile des parents, dans l’école ou en crèche. Je suis très sensible aux évolutions de mon métier et de son environnement. Elles imposent de réinterroger régulièrement nos pratiques. Les journées organisées par le pôle Enfance et Adolescence sont en cela très intéressantes. Elles permettent à l’ensemble des professionnels d’un même pôle de croiser leurs expériences. Au sein du Sessad de Besançon, j’interviens au plus près du terrain. L’important est de veiller à ce que pour chaque enfant, le cadre d’accompagnement apporte régularité et sérénité. »

 

Ils sont près de 540 professionnels à assurer l’entretien des locaux, la logistique et à contribuer à l’hygiène et la sécurité du cadre de vie des personnes en situation de handicap mental. Leurs métiers : agent de service intérieur, agent d’entretien des bâtiments, gouvernante, maitresse de Maison…

 

Témoignage de Kamel Gaoua, agent de service intérieur au secteur TIP du pays de Montbéliard

Avant de rentrer dans l’Association, Kamel a été agent polyvalent dans une fonderie puis chauffeur mécanicien dans une société de transport. Il rejoint l’Adapei en 1998 où il sera affecté pour mi-temps au transport des jeunes de l’IME d’Hérimoncourt et pour l’autre mi-temps à l’entretien des bâtiments du site. En 2011, il rejoint à temps plein le service maintenance et travaux, qui compte cinq personnes. A leur côté, il intervient sur l’ensemble des sites du pays de Montbéliard.

 

« Ce que j’apprécie dans mon travail, c’est la diversité des missions qui me sont proposées et l’autonomie que l’on me donne pour les mener à bien. En début de semaine, je prends connaissance des bons de mission pour intervention sur les structures. Dans la mesure du possible nous intervenons nous-mêmes. Si le chantier nécessite une technicité particulière, nous faisons appel à un prestataire extérieur. Notre rôle est d’agir en préventif, sans attendre l’incident. Je mets un point d’honneur à effectuer un travail de qualité, car au-delà du confort, c’est la sécurité des personnes handicapées et des professionnels qui est ainsi préservée. »

 

Témoignage d’Angélique Aisen, maîtresse de maison à la MAS Bernard Foissotte

Angelique travaille à l’Adapei depuis le 10 février 2004. Elle a commencé comme agent de service intérieur (ASI), puis en tant que lingère. Elle fera régulièrement des remplacements en tant qu’AMP à la MAS Bernard Foissotte. En 2012, Angélique se voit proposer une formation pour devenir maîtresse de maison, poste auquel elle accède en décembre de la même année.

« Mes missions sont de garantir aux personnes que nous accompagnons dans l’établissement propreté et bonne hygiène de vie. Je mets le bien-être des résidents au cœur de mes préoccupations. Je veille particulièrement aux relations avec les fournisseurs de produits que nous utilisons dans notre métier. J’apprécie les réunions de coordination du service avec l’éducatif et la direction. Elles sont garantes d’une bonne communication et contribuent de ce fait aussi à l’accompagnement de qualité. Ce que j’aime dans mon travail c’est la diversité des tâches que j’ai à accomplir. A mes côtés j’ai une équipe logistique qui assure ! Je sais que je peux compter sur elle à tout moment. »

Nos cadres sont garants de la mise en œuvre des projets des établissements et services, des projets individuels des personnes accueillies et du respect des valeurs associatives. Ils sont directeur(ice), chef de service, responsable production, chef d’atelier…

 

Témoignage de Laurent Droxler, responsable de production industrielle au secteur TIP des AST

Laurent est entré à l’Adapei en tant qu’intérimaire en 1995 puis en tant que candidat élève éducateur. Après avoir été moniteur d’atelier, il prend un poste de responsable d’atelier en 2007. Depuis 2014, après une formation de dirigeant d’entreprise dans l’ESS, il occupe la fonction de responsable de production industrielle pour le secteur TIP du pays de Montbéliard.

 

Je suis responsable de la production industrielle aux AST. Avec 8 chefs de service et 70 personnes d’encadrement nous accompagnons au travail plus de 300 travailleurs de l’ESAT et 150 ouvriers de l’EA. Avec mes collaborateurs, je développe les talents et compétences de nos travailleurs et ouvriers et leur autonomie. Au quotidien, j’ai à cœur de donner du sens à ce travail et de convaincre chacun de ses capacités. Mes valeurs sont en phase avec mon métier et avec ce que je développe au sein des AST. Les ouvriers et travailleurs des AST ont la fierté d’avoir un vrai métier, ils sont valorisés dans leur compétence et l’autonomie qu’ils acquièrent. J’aime les voir heureux, fiers de raconter ce qu’ils vivent au sein des AST, parler de leur travail, de leurs succès, de leur joie d’attendre les vacances et de leur plaisir de retrouver leurs collègues au retour. En une phrase, ce que chacun vit au quotidien.”

 

Ils contribuent à la bonne marche, au développement, à la conformité réglementaire et à la pérennisation de l’Association. Ils mettent leur expertise au service des professionnels et participent ainsi à la qualité de l’accompagnement des personnes accueillies. Ils sont : assistant(e) administratif(ve), assistant(e) ressources humaines, comptable, contrôleur de gestion, technicien(ne) informatique, infirmier(ère) hygiéniste, responsable qualité, responsable des achats…

 

Témoignage de Julien Pourcelot, responsable des infrastructures informatiques et des télécommunications

Julien travaille à l’Adapei depuis 2002. Il est responsable infrastructures informatiques et télécommunications. Il propose des solutions techniques pour répondre aux besoins fonctionnels des structures. Il doit également assurer la mise en œuvre et la maintenance des équipements 365 jours par an et 24 heures sur 24.

 

« L’enjeu de ma mission est de fournir le meilleur service possible aux utilisateurs (en termes de performances, de sécurité et de disponibilité) pour le meilleur coût. Mon périmètre est dédié à la partie technique (réseaux, serveurs, postes de travail, terminaux…). Je m’appuie sur une équipe de trois personnes pour mener ces missions à bien. J’aime les techniques de pointe mises en œuvre par le service, et la constante évolution des technologies et des usages des outils. J’ai conscience de l’importance de ces outils pour l’ensemble de l’Association. Le nombre important de salariés de l’Adapei et sa répartition sur un nombre conséquent de sites nécessitent la mise en œuvre d’infrastructures d’une dimension et d’une complexité intéressantes. »

 

Suivez-nous

463ae4f38b92b626b0ba746ed826cb8aGGG